L’éclairage dans l’aquarium marin et récifal

Les luminaires HQI sont reconnus depuis les années 90 comme étant un des éléments fondamentaux dans la réussite de l’aquariophilie récifale, notamment dans la maintenance des coraux durs. C’est un des trois fondamentaux de l’aquariologie Berlinoise. Principe physique de l’Hqi : « Lorsqu’une tension alternative est appliquée aux bornes des électrodes, un champ électrique prend naissance entre les électrodes, puis un gaz rare permet à la décharge de s’établir, enfin le régime d’arc s’établit ».

Une lampe HQI( H=Haute pression Q=Quartz I=Iodures) est une ampoule de verre remplie d’halogénures métalliques (gaz) alimenté par un transfo à décharge. C’est la raison pour laquelle l’ampoule ne donne sa pleine puissance que quelques minutes après allumage.

Le progrès de la maintenance des coraux provient en bonne partie de la connaissance biologique des animaux et aussi de l’amélioration des luminaires pour aquarium.(ampoule, spectre, réflecteur etc…) Depuis la mise au point du système berlinois dans les années 80, les HQI sont pratiquement indispensables, surtout pour les sps. Nous ne remercierons jamais assez Dietrich StÜber d’avoir un jour essayé les HQI Osram sur ses aquariums…!

Une HQI 150 W/10 000 Dk en pleine action sur un de mes bacs...

Une HQI 150 W/10 000 Dk en pleine action sur un de mes bacs…

Si votre bac contient uniquement des poissons, pour une raison de coût, choisissez plutôt des tubes fluorescents.(T8 ou T5 de préférence) Un mélange de lumière du jour et de lumière bleue fera l’affaire, aussi bien pour votre confort visuel que pour les poissons eux-mêmes. On  trouve très facilement nombre de marques et de modèles disponibles. (par exemple le « nominal tx  » d’ actizoo 10 000 K, ou les « coral sun » ou maintenant des tubes à 14 000 K, le powerglo, le life-glo 2, le sun-glo ou le marine-glo pour le spectre bleu, ou encore les tubes ATI comme le Aquablue spécial, le coral plus, le purple plus, le actinic ou encore le blue plus !)

K étant la valeur de la température de couleur, K=Kelvin. Plus la valeur est élevée, plus la part de couleur bleu est présente, une ampoule de 20 000 K aura une couleur bleu très présente.

Gros plan sur une lampe HQI.

Gros plan sur une lampe HQI.

Spot HQI 250 W à platine séparée...

Spot HQI 250 W à platine séparée…

Pour un aquarium contenant des coraux, notamment des coraux durs, il est fortement conseillé de passer aux HQI, vous verrez la différence ! Cependant, si vous ne voulez faire que des coraux mous, vous pouvez essayer un éclairage à base uniquement de tubes fluos (T8 ou T5) mais en quantité suffisante. (1 watt par litre minimum) Comptez au moins six tubes de 40 watts pour un bac de 200 litres standard, ou 3 T5 de 55 watts. La norme du 1 watt par litre n’est pas à prendre à la lettre, cela dépend du type de coraux que vous hébergez et surtout de la profondeur de votre bac. Cette règle est une moyenne. Ceci dit au delà de 70 cm de hauteur le passage aux Hqi est obligatoire. Cependant il y a de nombreux bacs remplis de coraux durs avec une hauteur d’eau inférieur à 60cm équipé en T5 qui fonctionnent très bien, à condition de changer les tubes tous les 6 mois…

L’éclairage HQI est beaucoup plus agréable à l’oeil que des tubes fluos, l’effet naturel de la pénétration du soleil sur le récif ressort mieux avec les mouvements de l’eau en surface, (effet de scintillement)même sur un FO, ce type d’éclairage est idéal pour reproduire l’effet naturel du récif.  Aujourd’hui la tendance se tourne un peu plus vers les tubes T5 ou encore les luminaires aux Leds encore relativement chers mais rentables au bout de quelques milliers d’heures.(moindre consommation électrique) Attention lorsque vous changez votre éclairage, bien que les coraux ont un acide aminé protecteur de type mycosporine (la palythine) l’acclimatation doit être progressive en réglant par exemple la hauteur de votre luminaire…

300 euros environs…en 2001…

nouvelle rampe arcadia slim (2009) en T5.

nouvelle rampe arcadia slim (2009) en T5.

Et voici le genre de spot HQI avec transfo intégré que l’on trouve sur le net aux alentours de 70 euros, sans ampoule et sans câble de raccordement, vous pouvez aussi le trouver chez tous les grossistes électriciens pour environ 50 euros. Il existe différentes marque comme Leuci ou Lanzini.

2 équerres, 6 vis, 5 minutes et le tour est joué…

Préférez les puissances de 150 ou 250 watts selon la longueur de votre bac (jusqu’a 2 mètres, au delà il faut passer en 400 watts), et des ampoules de 10 000, 14 000 ou/et 20 000 degrés kelvin. (spectre plus bleu) au delà de cette taille vous devrez passer en puissance de 400 Watts ou plus, ( en général réservé aux aquariums publics ou au plus fortunés et passionnés d’entre nous !)

ampoule de 150 w.

ampoule de 150 w.

Ici une ampoule de 150 w que l’on trouve très facilement. Ne pas les manipuler avec les doigts. (les ampoules halogènes n’aiment pas le gras.) On trouve aussi des spectres de 11500 K, 12000 K ou 14 000 K même 18 000k ou encore 20 000 k Essayez plusieurs associations afin de trouver ce qui correspond au mieux à vos coraux et à votre bac.

A type d’exemple, en récifal, 70 Watts HQI suffisent en général pour un nano-récif d’environ 50 litres, ou 2 X 18 watts en G23 Fluos, 2 X 400 Watts pour un 1000 litres brut(ou 3 X 250 watts), sans oublier les tubes supra-actinique. Vous l’aurez compris, il n’y a pas encore d’éclairage idéal pour le récifal, le mieux est d’essayer plusieurs solutions pour votre bac, cela dépend aussi de la population de coraux que vous voulez mettre. L’éclairage sera différent pour un bac uniquement rempli de coraux durs, de poissons ou de coraux mous…

Spectre de la lumière solaire.

Spectre de la lumière solaire.

Il faut toujours associer aux HQI un ou deux tubes supra-actinique selon la longueur du bac, afin de compléter le spectre pour les algues symbiotiques contenues dans les coraux et pour équilibrer le spectre en couleur bleu afin de se rapprocher de la lumière naturelle que l’ on trouve juste en dessous de la surface de l’eau sur le récif. La durée de l’éclairement maximal de l’aquarium doit être d’environ 10 /12 heures par jour.(photopériode) Un peu moins en été si vous n’avez pas de groupe froid afin d’éviter la surchauffe critique du bac, par exemple débranchez 1 HQI sur 2 quelques heures.

Une LED bleu pour l'éclairage nocturne.

Une LED bleu pour l’éclairage nocturne.

Il est préférable d’allumer les tubes bleus en premier et de les éteindre en dernier afin de reconstituer l’éclairage naturel du soleil (en fait, le rythme biologique) sur le récif. Cela favorise aussi des comportements naturels comme la reproduction chez certains poissons ou la mise en éveil (ou en sommeil à la tombée de la nuit) des polypes chez certains coraux.  Cela permet aussi à certains poissons de se trouver une bonne cache pour la nuit ! Il existe un système d’ampoule de type LED et de couleur bleu, parfait pour ce type d’éclairage.(éclairage lunaire)

Le spot HQI doit être au minimum à 25 cm au dessus de la surface de l’eau afin de ne pas brûler les tissus des coraux par les UV. Celui-ci doit aussi être protégé contre les éclaboussures par une vitre protectrice (anti-UV obligatoire). Pensez à ventiler la surface de l’eau si la chaleur dégagée  par l’éclairage venait à faire monter la température de l’eau du bac au delà de 28 degrés. (surtout en été) Les petits ventilos de pc font très bien l’affaire et peuvent refroidir le bac de 3 degrés maximum…

L’ampoule se remplace tous les ans, voir tous les 6 mois pour les plus exigeants (et les plus riches !) d’entre nous. Même chose pour les T5 et les T8. Seule les Leds se remplacent au bout de 50 000 heures…

L’éclairage de l’aquarium récifal est vraiment le domaine où il reste le plus de choses à inventer. Si il y a un poste où vous ne devez pas faire d’économie, c’est bien celui-la, comme sur les pierres vivantes et le brassage…! Vous avez dit coûteux ?

Attention aussi aux canicules qui nous guettent maintenant de plus en plus,(les hqi ainsi que les tubes dégagent pas mal de chaleur) prévoyez l’achat d’un groupe froid pour protéger vos investissements !

Programmateur, jusqu'a 12 ballasts.

Programmateur, jusqu’à 12 ballasts.

Fluos compact de 55 watts.

Fluos compact de 55 watts.

Il existe aussi des tubes fluos que l’on appelle « fluo-compact », ils sont plus petits (16 mm) d’ou leur nom, leur prix est encore un peu excessif. Le culot est souvent de type G23, ou E27 on trouve divers puissance, 9, 11, 13, 18, 24, 26 ou encore 55 Watts, et parfois en double couleur (un tube blanc et un tube bleu) Ces tubes éclairent autant que les HQI, et ont l’avantage de consommer moins d’énergie, leur durée de vie est d’environ 10 000 heures pour les plus performants, on commence à trouver un choix de spectre un peu plus important comme des 4000, 6500, 9000, 10 000, 12 000, 15000 ou même 20 000 K…!

Les tubes T5 (16mm) consomment environ 30 % de plus que les T8 mais éclairent environ 150 % plus ! Et leur durée de vie est la double que celle des T8, ils sont peut être l’avenir de l’aquariophilie marine et récifale…Lorsque les prix seront un peu plus abordables, ce type de tube ont remplacer définitivement les T8, mais je reste personnellement attaché à l’éclairage plus « naturel » des HQI. Cependant ces tubes sont parfait pour les nano-récifs car il existe aussi en 8 watts.

Petite rampe à Leds pour nano récif.

Petite rampe à Leds pour nano récif.

Un nouveau type d’éclairage pour nos bac récifaux (aussi en eau douce) commence à faire parler de lui, les éclairages à bases de LEDs (spot de 50 LEDs par exemple avec un mélange de leds blanches et bleus, photo ci-dessous) mais nous n’avons pas encore assez de recul pour juger de l’efficacité de ce type de luminaire sur nos bacs et notamment sur les coraux. Des études et essais sont en cours depuis 2 ans.

Une Led...

Une Led…

Un spot à Leds...

Un spot à Leds…

Aquabeam

Aquabeam, 349 euros ! 7 Leds blanche de 14 000 k. et 3 bleu de 55 000 k. Parfait pour un nano.

La plupart du temps, les leds servent souvent pour l’instant à reproduire l’éclairage nocturne (lunaire…) Quoiqu’il en soit, il y a plusieurs avantages à utiliser ce type d’éclairage, notamment la consommation énergétique car on utilise dans ce procédé la TBT ( très basse tension 12 ou 24 v) ce qui permet aussi d’installer ces rampes au plus près de la surface de l’eau sans risque. D’autre part, la durée de vie est multipliée par 5 avec les Leds (50 000 heures !) Le coût relativement excessif aujourd’hui se retrouve donc amorti après quelques années…A noter qu’il y a maintenant plusieurs types de Leds, blanche froide, blanche chaude, bleu, rouge, verte, etc, etc, ce qui permet donc d’avoir une certaine polychromie et de ne pas avoir de lacune dans le spectre lumineux. Les tubes T5 ont donc trouver un sérieux concurrent…

Selon certains modèles de luminaire (Lumirium par exemple) aux Leds on peut contrôler le spectre (flux contrôlable faisant varier la température de couleur) entre 5000 K et 20 000 K, idéal pour un bac récifal. Comptez environ 1000 euros pour une rampe.

Éclairage aux leds.

Éclairage aux leds.

Rampe Teszla.

Rampe Teszla.

Gamme sunaEco de tropic marin.

Gamme sunaEco de tropic marin.

 

Avantages des Leds :

L’éclairage de nos bacs est un point qui progressera sûrement dans l’avenir en aquariologie récifale, aussi due en grande partie aux expériences des aquariophiles eux-mêmes…Les Leds sont sûrement l’avenir de l’aquariophile récifale en matière d’éclairage. Ont peut espérer avoir rapidement des systèmes un peu moins chers avec des contrôles sur le spectre ou sur les intensités lumineuses, le cycle lunaire et pourquoi pas des simulations de passages nuageux aléatoires…

L'éclairage Led selon Ecotech, le Radion XR30W.(34 Led) 700 euros pièces...

L’éclairage Led selon Ecotech, le Radion XR30W.(34 Led) 700 euros pièces…

2 radion xr30w, équivalent à 500 watts hqi !

2 radion xr30w, équivalent à 500 watts hqi !

Bac éclairé par par les "Led Ecotech".

Bac éclairé par les « Led Ecotech ».

Copyright © 1998-2012 Recifal.fr - Tous droits de reproduction interdits