L’alimentation des poissons

L'alimentation des poissons

cliquez sur l’image pour faire un petit voyage…

Tout le monde n’a pas la chance de ces crevettières de « Grandcamp-les-bains », capturer de la nourriture fraîche pour nos pensionnaires reste hors de portée pour la plupart d’entre nous et vous courez des risques d’introduire des agents pathogènes dans le bac (idem avec avec les moules ou les crevettes du marché), la nourriture congelée reste donc une excellente alternative lorsqu’elle est de bonne qualité. L’alimentation des poissons d’aquarium n’est pas anecdotique, elle doit être considérée comme un des points fondamentales de la réussite d’un bac. C’est un poste à ne pas prendre à la légère, la plupart des aquariophiles qui s’intéressent à la question finissent souvent par fabriquer la nourriture de leurs pensionnaires eux-mêmes. Vous trouverez facilement divers recettes sur le net, souvent à base d’agar-agar.(gélifiant neutre à base d’algues rouges de type gracilaria, bref le E 406…)

Comme chez les humains, le signe de bonne santé des poissons est l’appétit, un poisson qui ne saute pas sur l’aliment (sauf les timides ou les lents bien sur) est un poisson qui peut présenter des signes de maladie. Les poissons ont comme nous besoin d’assimiler des vitamines (A,C,D,E la plupart du temps), des protéines, des fibres, des minéraux, des glucides, des lipides, des oligo-éléments, etc, etc…La plupart de ces élément sont contenus dans les granulés ou les paillettes prévues à cet effet. Veuillez à ce que ce type d’aliments ne contiennent pas de colorants et pas plus de 10 % de cendres. (résidu de cuisson) Voici ce que mange les poissons d’aquarium public : « moules, gambas, crevettes rouges (Pandalus sp.), calmars, truites, harengs, merlans, sardines, éperlans, vers de vase, krill, plancton rouge, œufs d’artémias, artémias adultes, asticots, laitues, épinards, « paillettes », « granulés », vitamines,… auxquels il faut ajouter des poissons vivants tels que: ablettes, goujons. »

Il existe des plaquettes congelées avec différents aliments, très utile en aquariophilie marine, et idéal lorsque vous possédez des poissons avec divers type de régime alimentaire. On trouve aussi maintenant des algues fraîches (à rincer avant emploi) ou lyophilisées, idéal pour toutes les espèces herbivores comme les chirurgiens. N’hésitez pas à les perturber en changeant parfois de nourriture, de marques, en passant du congelé au granulés, du vivant au lyophilisé, etc, etc…Pour les algues on retrouve principalement les algues de type : Nori (Enteromorpha Intestinalis ou bien Porphyra Umbilicalis), Dulse (Palmaria Palmata) et Wakamé (Undaria Pinnatifida).

La fréquence de distribution usuelle est de deux fois par jour si possible.

Tout ce qui est congelé doit être décongelé dans un verre d’eau avant distribution dans le bac, les poissons n’ont pas pour habitude de manger congelé ! Attention tout de même à ne pas redistribuer l’eau chargée en nitrates dans le bac.

Une crevette Mysis.(larve de crevette)

Une crevette Mysis.(larve de crevette)

Les poissons d’eau de mer boivent-ils de l’eau ? Et bien oui, même beaucoup car l’eau de mer étant plus concentré que l’eau douce, le poisson à tendance à « perdre » son eau et à se déshydrater ! (sauf les requins et les raies, mais en aquarium…) En fait il y a une « osmose » entre l’eau douce et l’eau salé, l’eau rentre pas la bouche du poisson et est expulsée par les ouïes où se trouvent les branchies, elles même remplies d’un réseau de petits vaisseaux sanguins, d’où leur couleur rouge intense…Par le phénomène de l’osmose, le poisson absorbe l’eau et la rejette par la vessie…à noter que les poissons d’eau douce boivent moins que les poissons d’eau de mer…La nourriture en flocons et en granulés est équilibrée mais assez onéreuse. Cependant elle devrait constituer une partie de la base de l’alimentation. Pour ma part j’utilise ce type d’aliment depuis plus d’une vingtaine d’années avec succès en variant les marques.

Les granulés de JBL et leur composition :

Les granulés de JBL, protéines brutes 38%, graisses brutes 4%, fibres brutes 4,5%,cendres brutes 10,5%.

Pour ce qui est de la nourriture congelée, vous pouvez offrir à vos poissons des daphnies, des crevettes (krill), des oeufs de poissons (ils en raffolent), des artémias, des moules, des huîtres, ou des mélanges divers. Vous pouvez aussi faire votre propre nourriture (comme mentionné plus haut) à base de poissons, moules, crevettes, salade (bio de préférence pour éviter toutes traces d’insecticides), et quelques vitamines, le tout mixé et congelé.

Improvit

Improvit

Improvit, nouvelle nourriture congelé pour nos poissons ( IMPROVIT est un nouvel aliment congelé révolutionnaire pour les poissons d’aquarium. Révolutionnaire parce qu’un tout nouveau processus de production est mis en oeuvre. Un aliment sec de qualité supérieure est imprégné avec divers ingrédients frais comme des larves de moustiques, des cyclopes, des daphnies, des carottes, du cresson, des poivrons, de la salade, du cœur de boeuf, du cœur de dinde, des épinards, des tubifex, du plancton, des artémias, des algues marines, etc. Ces produits frais sont mélangés au début du processus de production, ce qui fait en sorte que 1 granulé IMPROVIT contient finalement l’ensemble des nutriments, des vitamines et des minéraux nécessaires.) dixit la notice du fabricant.

Pour les crevettes (stenopus, etc), pensez aux moules congelées, elles en raffolent aussi.

 

LES ARTÉMIAS

LES ARTÉMIAS

Le nom scientifique de ce petit crustacé est : artémia salina. Il existe dans le commerce des « kits » comprenant des oeufs, du sel, un tamis et soit une bouteille, soit un récipient en plastique pour les cultiver et un diffuseur d’air. Parfois de la nourriture liquide pour artémia.(mikroplan, liquizell, micro-algues)

Ce petit crustacé est parfois la base de l’alimentation de nos poissons d’aquarium marin.

Le nouveau kit d'élevage d'artémias de JBL.

Le nouveau kit d’élevage d’artémias de JBL.

 

Il suffit juste de mettre une pincée d’ oeufs dans l’eau ainsi qu’un peu de sel, le tout à température ambiante. Quelques heures après, vous verrez apparaître des petites larves que l’on appelle des nauplies d’artémias, il faut maintenant les passer sur un tamis très fin afin de séparer les coquilles vides ou non écloses des nauplies. Ensuite mettez du liquide pour nourrir les petites bêtes pendant quelques jours afin qu’elles aient une taille appréciable pour les poissons. Je précise que si vous employez une bouteille ou un récipient (un petit bac par ex.) il vous faut aérer l’eau avec une pompe à air et un diffuseur.

Vous pouvez aussi achetez des artémias congelés mais sachez qu’ils perdent beaucoup de leur valeur nutritive, vous pouvez donc rajouter de temps en temps des suppléments de vitamines. Attention aussi à certaines marques qui vendent autant d’eau que d’artémias dans les cubes congelés. On trouve aussi parfois des artémias vivants en « barquette », si vous n’avez pas envie de vous lancer dans la reproduction des artémias, c’est la solution idéale mais un peu onéreuse. En général, les détaillants sont livrés une fois par semaine, à vous de savoir quel jour !

BRACHIONUS PLICATILIS

BRACHIONUS  PLICATILIS

Idéal pour les alevins… Il y a environs 1700 espèces de rotifères dans le monde, seulement 1 espèce en eau de mer est reproduite.

On trouve maintenant des souches disponibles sur le net pour notre passion et les pros utilisent ces souches depuis pas mal de temps pour nourrir les larves de poissons reproductibles. Indispensable pour élever les alevins des poissons clown par exemple.(et les autres…)

L’alimentation des larves de poissons reste problématique durant les tous premiers jours de leur vie en aquarium. Les nauplies d’artémias fraîchement écloses sont malheureusement de taille trop importante pour nos petites larves, dommage…C’est là que notre minuscule vers (qui se déplace avec de petits cils) intervient, lui même nourrit aux levures (d’où le nom de rotifères enrichis), sa taille devient absorbable pour nos larves, de l’ordre de 120 micron (micro mètre) mais encore faut il le temps et avoir la place de pratiquer un élevage de rotifères.

Copyright © 1998-2012 Recifal.fr - Tous droits de reproduction interdits